L'EVENEMENT QUI BOULEVERSA LA VIE D'INIGO

              CONTRE LES MURS D'UN CHÂTEAU

          En 1491, au château de Loyola en Espagne, naît un enfant qu'on prénomme Inigo.
          Quelque trente ans plus tard, au début de ses études à Paris, Inigo changera son nom en celui
          d'Ignacio (Ignace, en français)

          En 1506-1507, Inigo, encore adolescent, se rend à Arévalo et devient page à la cour espagnole.
          Le jeune noble de Loyola s'initie alors à la vie de cour et au métier des armes.
 

  En 1521, engagé dans la défense de la forteresse de Pampelune, Inigo est blessé.
  Un boulet de canon lui brise la jambe droite et endommage sérieusement l'autre jambe.

         Premier bouleversement

          Celui qui, hier encore, rêvait d'exploits militaires et de vie chevaleresque se retrouve blessé,
          cloué à un lit, incapable de se déplacer seul. Un boulet de canon a soudainement bouleversé sa vie.

          Opéré une première fois à Pampelune, Inigo est ramené à Loyola. On doit se rendre à l'évidence,
          des os mal repris ou déplacés forment une saillie qui rend la jambe difforme. Parce qu'il veut
          retrouver son élégante démarche d'autrefois, par deux fois et à froid Inigo accepte de se faire briser
          la jambe et scier les os qui dépassent. Commence une longue convalescence Ignace souffre
          physiquement et moralement; il s'ennuie.

          Pour tuer le temps et se redonner un peu de courage, il aimerait bien lire quelques romans de
          chevalerie. Dans tout le château, malheureusement, on ne lui trouvera que deux livres : l'un portant
          sur la vie des saints et l'autre sur la vie de Jésus.
          Faute de mieux, le malade entreprend la lecture de ces ouvrages.

         Nouveau bouleversement

          En parcourant la vie des saints, Ignace en vient à se demander : " Pourquoi ne ferais je pas ce
          qu'ont fait saint François, saint Dominique et tant d 'autres ? " Une conversion totale s'opère que
          viendra confirmer, une nuit, une vision de la Vierge Marie et de l'Enfant Jésus. Ignace poursuit ses
          lectures et transcrit de sa main des passages de la vie des saints et de l'Évangile. Un  nouveau
          bouleversement vient de s'opérer et une vie bouleversante commence.

          Comme son inaction lui laisse beaucoup de temps pour réfléchir, Ignace se met a prêter attention
          aux divers mouvements intérieurs qui l'habitent. I1 distingue en lui deux esprits: l'un provient de
          Dieu et apporte joie et dynamisme ; l'autre vient du démon, attriste et rend malheureux. Ignace
          découvre alors ce que les maîtres spirituels appellent le discernement des esprits. Tout au long de
          sa vie par la suite et dans toutes ses entreprises, Ignace recourra sans cesse à ce discernement qu'il
          tentera de rendre familier à tous ceux qui se mettront à son école.
 

Ce texte est issu d'un site jésuite canadien : http://www.odyssee.net/~mbrisson/bcanon.html

A la suite de la lecture de ce texte, il vous sera possible d'associer correctement les questions (écrites à gauche) et les réponses (écrites à droite).
 
 
 1- Où se passait cet évènement ?  a) parce qu'il s'ennuie et qu'il n'y a pas de roman de chevalerie au château.
 2- En quelle année Ignace fut il blessé ?  b) 30 ans
 3- Quel âge avait-il donc ?  c) Pampelune
 4- Où demeurait- il pendant la période de convalescence ?  d) il va suivre la trace des saints
 5- Quelle était la motivation d'Ignace pour accepter des soins si douloureux ?  e) l'élégance de sa démarche
 6- De quoi rêvait Ignace ?  f) d'exploits chevaleresques
 7- Pourqui se mit-il à lire des ouvrages sur Jésus et les saints?  g) à Loyola
 8- A quelle décision le conduisirent ces heures de solitude et ces lectures ?  h) 1521

  Après impression de cette page, voici un tableau qui  vous aidera à faire correspondre les chiffres avec les lettres.
 
1 2 3 4 5 6 7 8
               

 
Retour à la page "Saint Ignace"